Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Ute, je suis linguiste, plurilingue et Consultante en Langues  pour des familles plurilingues et multiculturelles chez Ute's International Lounge.

 

Avez-vous épousé du même pays que vous ? Avez-vous des enfants ? Si oui, quels âges ont-ils ?

Je suis mariée à un Suisse-allemand et nous avons trois enfants: deux jumelles de 12 ans et un fils de 15 ans.

 

Quel est votre pays d'origine et où habitez-vous ?

Mon pays "d'origine" serait l'Allemagne, étant donné que mes parents sont allemands, mais j'ai jamais vécu en Allemagne. J'ai vécu en Italie, Suisse et France, et depuis 2005 nous habitons aux Pays-Bas.

 

Pourquoi avez-vous décidé de vous installer dans ce pays ?

Après un séjour de 4 ans en Italie, Florence, où j'ai travaillé à ma thèse d'habilitation, mon mari et moi avons postulé un peu partout en Europe, et quand mon mari a reçu un très bon offre ici aux Pays-Bas, on s'est transférés ici.

 

Est-ce que vous éduquez vos enfants de manière bilingue ? Ou trilingue ? Si oui, comment faites-vous ? Avez-vous de routine à la maison ?

Oui, bien sûr! Etant donné que mon mari et moi nous sommes plurilingues, c'était très clair dès le début que nos enfants apprendraient toutes nos langues. Nos  enfants parlent l'allemand, le suisse-allemand, l'anglais, le néerlandais, l'italien, le français et l'espagnol - en ce moment. Chez nous, nous adoptons des stratégies mixtes: OPOL et 2P2L et T&P; et étant donné que les langues que nous parlons entre nous à la maison sont des langues minoritaires aux Pays-Bas, aussi le mL@H...

 

Dans quel type d'école vont vos enfants ? Pourquoi ce choix ?

Nos enfants vont tous à l'école britannique. Quand ils étaient petits ils sont allés à l'asilo nido italien (mon fils) et à la crèche néerlandaise (tous les trois).

A La Haye il y a pas mal d'écoles internationales mais on a choisi la BSN parce qu'elle nous semblait la plus indiquée au moment où l'on a pris la décision. Quoique le curriculum soit très britannique, il y a plus de 86 nationalités à l'école, ce qui nous semble très intéressant et important pour que nos enfants grandissent dans une communauté internationale.

 

Pensez-vous que le fait d'être bilingue est un obstacle dans leur  parcours scolaire ? Cela leur pose-t-il des difficultés ?

Je ne pense pas que d'être bilingues soit un obstacle, mais parfois cela demande beaucoup d'effort surtout quand on veut qu'ils deviennent bi-/plurilitérés, c'est à dire, qu'ils ne savent pas seulement parler les autres langues, mais savent aussi lire, écrire et comprendre des discussions plus compliquées dans toutes leurs langues. Étant donné que l'école n'offre pas des cours dans les autres langues - que des cours de langue/littérature et à un niveau très bas - il faut qu'on s'en occupe nous-mêmes. On passe pas mal de temps à parler des sujets de l'école dans nos langues que l'on parle à la maison, pour aider nos enfants à acquérir le vocabulaire, et à lire des textes dans ces langues pour qu'ils se sentent plus à l'aise lorsqu'on visite l'Allemagne, l'Italie et la Suisse. Mes enfant réagissent de façon très individuelle: ils ont leurs préférences concernant les langues qu'ils parlent, et les langues dans lesquelles ils lisent et écrivent.

 

Comment l'école réagit à leur bilinguisme ? Avez-vous reçu des conseils de la part des enseignants ?

L'école réagit bien au plurilinguisme de nos enfants. Cela a changé dans les dernières années car au début il y avait la règle school language only, mais aujourd'hui notre école pratique le translanguaging, ce qui permet d'utiliser toutes les langues pendant quelques cours.

 

Qu'est-ce qui est le plus difficile pour vous dans le parcours pour l'éducation bilingue de vos enfants ?

Ce que je trouve le plus difficile c'est de garder la socialisation en allemand, en italien et en suisse-allemand. Nos enfants ne sont pas "aussi allemands/italiens/suisse-allemands" que d'autres enfants de notre communauté, et quand ils passent du temps ensemble, ils préfèrent parler ou bien l'anglais ou le néerlandais.

Ceci a comme conséquence que nos enfants parlent mieux l'anglais et le néerlandais, l'allemand étant limité à l'interaction entre nous, leurs parents, et les très rares visites en Allemagne. Ils parlent bien l'allemand, mais n'aiment pas le lire (cela leur prend "trop de temps"...). Aussi faut-il dire que la peer-pressure est très forte: l'espagnol et le français sont beaucoup plus attrayants en ce moment. - Je sais que cela peut toujours changer et on essaye de rester cohérents.

 

Avez-vous cherché de l'aide ? Si oui, pourquoi ? Si non, pensez-vous que vous auriez pu bénéficier des conseils d'un ou d'une expert(e) ?

Je n'ai pas cherché de l'aide concernant le plurilinguisme de mes enfants étant donné que je sais ce que je fais, ce qu'on peut s'attendre, ce qui est dans la norme et quand il faut chercher de l'aide. Ce n'est que lorsque ma fille avait des problèmes de prononciation que l'on a demandé de l'aide à une logopédiste. Elle n'était pas experte en bilinguisme et j'ai collaboré avec elle pour, ensemble, trouver un moyen pour aider ma fille.

 

Une réflexion sur l'éducation bilingue - un conseil pour d'autres parents

Chaque famille, chaque enfant est différent et il ne faudrait pas comparer nos enfants à d'autres enfants. Toute situation requiert une solution sur-mesure qui tient compte des possibilités et capacités de la famille et de la communauté dans laquelle cette famille vit.

 

Un livre ou un film que vous recommanderiez. Et pourquoi /

J'aime tous les films où l'on parle plusieurs langues, mais je préfère regarder les films dans les langues originelles... C'est difficile d'en choisir un... Le même vaut pour les livres. Je préfère lire Saint-Exupéry en français, Roal Dahl en anglais, Cornelia Funke en allemand etc et quoique mes enfants aient lu Harry Potter dans plusieurs langues, ils préfèrent la version anglaise...

Un vidéo concernant le bilinguisme que je recommande est celui d'un interview avec Prof. François Grosjean (ci-dessous). J'ai eu l'occasion de suivre des cours avec lui à Zurich.