La Révolution Bilingue

Le futur de l'éducation s'écrit en deux langues

De Fabrice Jaumont.

 

Je viens de terminer la lecture du dernier livre de Fabrice Jaumont, "La Révolution Bilingue - Le futur de l'éducation s'écrit en deux langues"

J'ai été très surprise à la lecture de ce livre qui m'a d'ailleurs beaucoup intéressée et que je recommande à ceux qui se penchent sur le bilinguisme à l'école.  
Pourquoi surprise ? Le titre et son sous-titre ne me disaient pas ce que j'allais découvrir et qui est tout à fait passionnant. "La Révolution Bilingue" est préfacée par le Professeur Ofélia Garcia de la City University de New York. Il raconte les histoires de parents de diverses communautés linguistiques (russe, italienne, arabe, espagnol, polonaise, japonaise, chinoise et bien sûr française) à New-York, et la manière dont ils ont réussi à monter des écoles bilingues pour leurs enfants. Chacun de ces chapitres nous parle d'une communauté en particulier. Ce qu'elle à fait. Ce qu'elle a réussi. On apprend les comment elles se sont organisées, comment elles se sont parfois "battues" pour réussir à monter une école pour leurs enfants, pour que leurs enfants parlent leur langue d'héritage. Ce livre nous découvre également à quel point il faut un groupe soudé et actif de bénévoles qui acceptera de travailler d'arrache pied en ayant de nombreuses idées pour que leur projet prenne jour.  Fabrice Jaumont nous raconte les obstacles auxquels on put faire face les parents et ils sont pléthores. Il nous raconte aussi les joies des parents quand ils ont réussi. Parfois, ils ont même changé de professions et se sont formés (à l'enseignement et l'éducation) pour pouvoir donner naissance à l'école bilingue dont ils rêvaient pour leurs enfants. Il nous narre les coulisses de la création de ses écoles en fonction des langues et des communautés.  
 
L'auteur a bien conscience de l'importance du bilinguisme. Il pense que l'école est un bon moyen d'aider les enfants à bien maîtriser les deux langues, à faire le lien entre les générations, un lien qui passe par le partage oral et donc la langue : "La capacité qu’ont les filières bilingues à rapprocher différentes générations par le biais de l’éducation est une de ses plus importantes caractéristiques. Grâce aux filières bilingues, les liens distants ou inaccessibles des membres d’une même famille peuvent se renouer de façon inouïe. Cela offre de nouvelles possibilités pour les familles, en particulier dans les communautés immigrantes, de préserver les relations multigénérationnelles et permet aux enfants de mieux connaître leurs pratiques, leurs cultures et leurs ancêtres." (p.44)
L'auteur insiste également sur le "rôle primordial que jouent les parents de divers milieux ethnolinguistique" (p.9). Principalement centré sur son expérience à New York aux États-unis, un pays de migrants, il ajoutent : "Selon eux [les parents], une éducation bilingue n'est pas qu'une façon de renouer avec le passé, mais de reconnaître le présent américain multilingue et de forger les possibilités d'un futur plus ouvert pour tous les enfants." (p.9). Fabrice Jaumont a bien conscience que la création d'une filière bilingue n'est pas facile, mais son livre veut prouver que c'est possible et que les femmes jouent un grand rôle dans le développement de ces écoles bilingues. Mais "Yes you can !" pour reprendre le titre de son chapitre un.  
 
Une fois créées, les écoles bilingues doivent pouvoir compter sur le soutien des parents. Tout ne s'arrête pas le jour de l'ouverture des portes et de la rentrée. Certes, il y a la mise en place, mais l'auteur souligne aussi que tout ne s'arrête pas là. Il faut continuer à lever des fonds. Il faut penser aux matériels dont les enseignants auront besoin, aux formations qui les aideraient, aux activités extra-scolaires pour faire découvrir la culture derrière la langue... pour que la pédagogie soit innovante et ouverte au monde. Ouvrir une filière bilingue dans une école déjà établie est d'ailleurs également un moteur pour cette dernière. 
Les derniers chapitres sont très utiles car dans ces dernier Fabrice Jaumont nous donne une feuille de route pour créer notre propre école bilingue. Cette dernière reprend les différentes étapes de la création d'une école bilingue. C'est vraiment très utile et fort bien fait. Certes toutes les étapes devront s'adapter en fonction du contexte dans lequel on se trouve, mais le fil rouge reste le même. Cette feuille de route est résumée en tableaux dans les annexes.
Et à Fabrice Jaumont de conclure en expliquant pourquoi une filière bilingue est bonne pour les enfants. Selon lui et en fonction de sa propre expérience, il pense que ce serait la meilleure manière d'avoir des enfants totalement bilingues. Sans oublier qu'il y a toujours un aller-retour entre l'école et le monde extérieur à celle-ci. Il nous rappelle quelques points intéressant de la personne bilingue à l'appui de quelques grands chercheurs dans ce domaine, notamment François Grosjean et Ofélia Garcia.  
 
La bibliographie est longue et assez intéressante.  
Je recommande vraiment ce livre à toute personne intéressée à montrer une école bilingue. Elle y trouvera idée et informations, et aussi pourra mesurer les obstacles auxquelles elle devra peut-être faire face. Même si ce livre se concentre principalement sur New York et les États-Unis, le feuille de route est applicable ailleurs. C'est vraiment une bonne lecture facile et claire. Un livre à mettre entre vos mains si vous souhaitez monter une filière bilingue. 
 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Vous pouvez me retrouver ici :


Voir le profil de Isabelle Barth - O'Neill sur LinkedIn

 

je suis membre

de la l-start - l'entreprenariat

au féminin